Avant toute chose et comme d’habitude, mes articles ne sont jamais en lien avec mes images. Elles ne sont là que pour illustrer. 

Mes articles quant à eux proviennent de discussions, d’interrogations et de recherches sur divers sujets. Celui d’aujourd’hui parle du couple, d’amour et de pratiques sexuelles. Je ne vante aucune pratique plus que les autres, j’en parle simplement 🙂

Le couple libre, fidélité non exclusive

On a tous un modèle de couple quasi équivalent. Celui de deux personnes qui s’aiment et qui sont fidèles. La fidélité est par erreur très souvent associée au sexe. En vrai et selon la loi, il s’agit d’une fidélité affective. Elle devrait d’ailleurs elle-même être remise en cause avec l’émergence de plus en plus significatives du polyamour. Et cette fidélité affective, certains se demandent si elle doit forcément être liée à la fidélité sexuelle. Ou si elle peut être dissociée. Voir même décuplée par l’infidélité sexuelle. Quand on s’aime d’un amour fou et qu’on s’autorise des infidélités sexuelles (relation non exclusive) dans le couple, on forme alors ce qu’on appelle un couple libre.

Quelle est la norme du couple libre ?

Et bien être un couple libre, c’est justement fuir un peu les normes. Il n’y en a pas. Ou plutôt elles sont propres à chaque couple, au travers de règles fixées. Car s’autoriser les infidélités sexuelles c’est y mettre un cadre, en discuter avant toute chose et fixer un certain nombre de règles. Là où certains couples vont s’autoriser une infidélité suivie (un amant ou une maitresse) d’autres vont s’autoriser seulement des infidélités plus précaires. Des plans culs en gros. Parfois ce ne sera que virtuel ou un jeu de charme. Etc.. Autant de possibilités que de couples.

Le couple libre, fidélité non exclusive

Du coup, si on s’aime vraiment, pourquoi la non exclusivité ?

Là aussi, il y a autant de réponses que de couples, et même d’individus. Beaucoup ont une capacité à séparer l’amour du sexe. Etre non exclusif ne remet donc jamais en cause l’amour que l’on porte à l’autre et sa fidélité. Et ce besoin de charmer, de découvrir, de faire des rencontres reste en eux. Le plus simple pour beaucoup est l’honnêteté. S’autoriser mutuellement et pas nécessairement réciproquement (les envies et les limites pouvant être différentes). Cela peut aussi être l’occasion de découvrir d’autres fantasmes qui ne se font pas dans le couple quand il n’est pas partagé. Le Bdsm par exemple ou la relation sexuelle à plusieurs, découvrir le milieu libertin, un sexe plus sauvage, plus osé, à thème etc. Ou simplement le plaisir de charmer ou être charmé, prendre toujours plus soin de soi.

Comment en parler dans le couple ?

Là non plus, aucune norme. Il faut communiquer suffisamment, être complice, dans la confiance. Etre un couple libre n’est en rien une solution à un couple qui ne va pas bien. Au contraire. Un couple qui va bien et très uni sera un bon couple libre. Et il faut bien sûr que ce soit un consentement mutuel. Alors quand en parler, c’est à vous de voir. Si il vous paraît impossible d’avoir une relation exclusive, peut être que le plus simple est d’en parler dès le début de la relation. Comme cela vous savez exactement où vous allez et la personne face à vous également. Et si ce désir nait quand la relation, la confiance et la fusion grandit alors vous saurez certainement quand en parler. Par petites touches au début et plus clairement ensuite. Je pense en tout cas sincèrement que le couple c’est savoir oser parler. Des fantasmes, des envies, des désirs. Que ce soit à deux ou plus. De polyamour, de couple libre, de libertinage, d’exclusivité ou de non exclusivité. Un couple c’est surtout du dialogue et de la discussion. Pas nécessairement partagée toujours mais jamais dans le jugement de l’autre. Il faut savoir comprendre l’autre, même si le désir en question n’est pas partagé. Cela ne signifie pas pour autant accepter quand on ne veut pas évidemment ! Mais autoriser à en discuter. Dans le dialogue, aucun tabou ne devrait exister au sein du couple. Dans la pratique, c’est à vous de voir.

Le couple libre, fidélité non exclusive
CONTACTEZ-MOI