Journée internationale du droit des femmes

Le droit des femmes est une source intarissable de cause dans la cause. Tellement les inégalités sont fortes, les droits bafoués et la mentalité arriérée. J’ai toujours cru, bêtement, que le droit des hommes étaient avec un H majuscule. Je ne souviens plus très bien ce qu’on nous avait dit à l’époque. Mais comme on a dû créer le droit des femmes alors j’imagine que non, on ne parlait que des hommes, avec le tout petit h. Et encore ça dépend quels hommes.

Les femmes qui m’ont entouré ont souffert de bien des droits oubliés alors je peine vraiment à me considérer aujourd’hui comme un homme. C’est aujourd’hui presque une insulte.

Mais je suis un homme

Alors j’aimerai que l’on puisse redéfinir ce mot. Qu’il ne désigne plus ce porc. Celui qui bat, qui viole et qui s’en sort. Un porc reste un porc. Un homme devrait tout simplement être l’égal de la femme. Tout simplement avec une bitte à la place d’un vagin. Et plus à la place du cerveau.

Un homme doit être un féministe des plus engagés et comprendre que cela le concerne lui aussi.

J’ai lu hier que 80% des personnes dans le monde ont des préjugés envers les femmes. Dont des femmes elles même. Pas étonnant quand on est éduqué dans ce tas de connerie. L’éducation est un des combats pour faire taire la voix des porcs.

Inégalités de plus en plus fortes

Et pas étonnant de voir que les femmes en France aujourd’hui sont payées 18,5% de moins que les hommes (Insee 2015). Alors cette année et jusqu’au 5 novembre 2020 à 16h47 (date à laquelle les femmes travailleront gratuitement jusqu’à la fin de l’année), toutes les demandes de séances pour femmes (et provenant de femmes) profiteront de 20% de réduction. Il y a mille et une façon de rétablir l’équilibre.Et on peut tous y contribuer.

Evidemment je ne résoudrai rien, cela reste une offre. Mais une offre égale.

Journée internationale du droit des femmes
CONTACTEZ-MOI